L’éducation, une arme puissante pour changer le monde

Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •   

Cette semaine, j’ai envie de te parler du festival Out of the books, le 1er Festival de l’éducation en Belgique, auquel j’ai participé.

Education changer monde

“Changer ensemble le monde de l’éducation de demain, c’est notre responsabilité à tous”

Tel était la devise du Festival, dont l’objectif était de faire découvrir des approches créatives et innovantes dans le domaine de l’éducation.

Cinq thématiques y étaient abordées:

  • les écoles et pédagogies actives
  • la classe autrement
  • le bien-être à l’école
  • les nouvelles technologies au service de l’apprentissage
  • être parents

Mais au-delà de cette découverte, le projet plus vaste visé par ce Festival est de collaborer pour une société de demain qui permettra aux enfants de s’épanouir pleinement et d’utiliser leur plein potentiel. C’est beau, tu ne trouves pas? 🙂

Pour tout te dire, j’étais frustrée de ne pas pouvoir participer au Festival de l’Ecole pour la Vie, à Montpellier, et je me disais que ce genre d’événements était tout le temps organisé en France, mais pas en Belgique. Bref, je râlais ;p Quelle ne fût pas ma surprise de découvrir, un peu par hasard, qu’un Festival sur l’Education était aussi organisé en Belgique, et qui plus est, à deux pas de chez moi!

J’y ai participé en tant que maman curieuse d’en apprendre toujours plus sur l’éducation bienveillante et de grappiller des infos et conseils là où je le peux. J’ai été vraiment enthousiasmée de voir qu’une communauté de personnes s’intéresse à l’éducation au sens large du terme et est impliquée au quotidien pour faire changer les choses! C’était une belle bouffée d’oxygène, dans un cadre magnifique et verdoyant et en plus, sous un soleil radieux! Que demander de plus?? 😉

J’y ai donc découvert une cinquantaine de stands, j’ai participé à quelques conférences et je me suis baladée dans le verger, au milieu de familles qui jouaient à diverses activités prévues pour l’occasion.

Festival with a view Jeux Festival

Mes coups de cœur

J’ai rencontré de belles personnes, écouté des conférences intéressantes et j’ai envie de te partager les informations précieuses que j’y ai apprises.

Les Octofun au service du potentiel de chacun

C’est la 1ère conférence à laquelle j’ai participé. Elle était animée par Françoise Roemers-Poumay, institutrice primaire de formation, qui a fondé en 2013 les Octofun pour aider chaque enfant à exploiter son potentiel dans la joie. C’est une pédagogie axée sur les intelligences multiples (théorie de Howard Gardner), la gestion mentale  et la psychologie positive. Elle a aussi participé à la rédaction du livre “La psychologie positive à travers les intelligences multiples” et il est déjà sur ma liste de livres à lire prochainement 🙂

Pendant une heure, nous avons parcouru les 8 types d’intelligences et au travers d’exemples concrets, on a pu découvrir comment les intégrer dans notre quotidien, avec nos enfants.  Les voici:

  • L’intelligence intrapersonnelle: avoir une bonne connaissance de soi
  • L’intelligence interpersonnelle: comprendre l’autre et agir avec lui de façon adaptée
  • L’intelligence verbolinguistique: parler, écouter, lire et écrire
  • L’intelligence logicomathématique: raisonner de manière logique, calculer et ordonner
  • L’intelligence kinesthésique: utiliser son corps de façon appropriée et s’exprimer à travers lui
  • L’intelligence musicale: être sensible à  la musique, aux rythmes et sons qui nous entourent
  • L’intelligence visuospatiale: percevoir et observer le monde visible dans ses 3 dimensions
  • L’intelligence naturaliste: observer, reconnaître, classer et protéger les éléments naturels

plante pousse

Octupler notre bonheur et celui des autres avec la psychologie positive

Toujours animée par Françoise Roemers-Poumay, cette conférence portait sur l’identification des facteurs du bien-être et de l’épanouissement, en nous concentrant sur nos forces plutôt que sur nos faiblesses.

Voici les facteurs qui contribuent au bonheur:

  • Vivre dans le moment présent
  • Dire merci
  • Aider l’autre
  • Être optimiste
  • Passer du temps avec ses proches
  • Faire une activité physique

Et si l’on associe la psychologie positive à nos 8 intelligences, ça donne ceci:

  • L’intelligence intrapersonnelle: je cultive mes forces et me recentre sur moi-même
  • L’intelligence interpersonnelle: je me relie aux autres en développant l’altruisme
  • L’intelligence verbolinguistique: j’emploie des mots positifs
  • L’intelligence logicomathématique: j’agis avec logique en me fixant des objectifs réalistes
  • L’intelligence kinesthésique: je souris, vis des émotions positives et respecte les besoins de mon corps
  • L’intelligence musicale: j’écris des accords joyeux sur la partition de ma vie
  • L’intelligence visuospatiale: j’observe les couleurs qui m’entourent et j’examine les situations sous un angle positif
  • L’intelligence naturaliste: je m’émerveille face à la nature et je la respecte

Envie d’être un parent plus zen? C’est possible!

La dernière conférence à laquelle j’ai assisté portait sur le stress ou plus exactement sur comment mieux le gérer. Au quotidien, les relations parents-enfants peuvent malheureusement devenir sources de tensions et de stress. Pourquoi réagissons-nous si fortement lorsque notre enfant échoue à l’école ? Pourquoi sommes-nous parfois si agacés, anxieux ou découragés quand les choses ne se déroulent pas comme nous les avions imaginées ? Catherine Schwennicke, co-auteur du livre “Parent ZEN” nous a donné des conseils concrets pour utiliser le stress comme un signal précieux qui nous indique que quelque chose ne va pas…

J’ai appris, entre autres, qu’il fallait basculer de son état d’esprit émotionnel à son état d’esprit adaptatif. Par exemple, lorsqu’on est dans la routine, on passe beaucoup de temps à refuser ce qui est, plutôt que d’être curieux et ouvert aux opportunités de la vie. Autre bascule à faire: passer de la simplification, c’est-à-dire le fait de voir la vie en noir et blanc, en bon ou mauvais, à la nuance.

Pour en savoir plus, n’hésite pas à visiter son site Prefrontality

Jouons malin

En visitant les stands, j’ai rencontré Delphine de Hemptinne, logopède/orthophoniste, psychopédagogue, auteure, conférencière et formatrice, et maman…Bref, je crois qu’elle ne s’ennuie pas 😉  Elle a créé le site Jouons Malin et s’est entourée d’une équipe d’experts et de familles pour tester des jeux et jouets les mieux adaptés au développement des enfants. Si comme moi, tu ne sais pas toujours quel jouet choisir pour ton enfant, alors son site pourra sûrement t’aider!

Psychoéducation

Je connaissais déjà Psychoéducation via leur page Facebook, mais j’ai profité de l’occasion pour rencontrer “en vrai” les personnes qui se trouvent derrière. La psychoéducation s’occupe de l’éducation et de la formation de personnes qui ont des problèmes d’adaptation  sur le plan comportemental. Sur leur site, on retrouve un catalogue de formations qui s’adressent aux professionnels de la santé et de l’éducation et plus spécifiquement aux (neuro)psychologues, logopèdes, éducateurs et enseignants.

Parent Super Héros

Pendant le Festival, j’ai rencontré Elène & Sophie, 2 mamans super peps qui ont créé ParentSuperHeros, un accompagnement complet pour les parents qui manquent de temps, de patience, d’énergie et qui veulent retrouver plus de légèreté et de sérénité à la maison avec leurs enfants âgés de 0 à 11 ans.  Elles proposent des formations hyper pratiques … et en plus, certaines sont gratuites! Pendant le festival, elles proposaient un concours pour remporter 50% de réduction sur leur 1ère formation “zéro répétition – 100% action” et la belle surprise, c’est que j’ai gagné 🙂

Et l’éducation bienveillante dans tout ça?

En participant au Festival, j’ai réalisé que l’éducation bienveillante commence à la maison, mais se poursuit à l’extérieur, que ce soit à l’école, dans les stages et autres activités parascolaires. De plus en plus d’enseignants prennent conscience que notre système éducatif a un besoin urgent d’être repensé à la lumière des récentes découvertes, notamment en neurosciences cognitives et sociales. Le système scolaire actuel, qui se base sur la compétition et les résultats, ne donne plus l’envie d’apprendre ni ne favorise la créativité de nos enfants. Je me rends compte, en consultant d’autres blogs sur l’éducation bienveillante, que de nombreuses mamans ont choisi de faire l’école à la maison et je les comprends car lorsqu’on essaie d’éduquer nos enfants différemment et que l’école ne suit pas, cela peut être frustrant. Mais j’admire aussi ces personnes qui œuvrent au quotidien pour faire changer les mentalités et les méthodes scolaires afin que l’éducation bienveillante se propage dans les écoles. Cet article est un encouragement pour toutes celles et ceux qui veulent se lancer dans une parentalité positive et responsable, car il nous permet de réaliser que nous ne sommes pas seuls!

La semaine prochaine, nous reviendrons à la Discipline positive et parlerons des solutions de réparation.

D’ici là, n’oublie pas que les parents parfaits n’ont pas d’enfants 😉

Ludivine

 

 

  • 4
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reçois gratuitement l'ebook "Comment devenir un parent bienveillant"